L'attractivité des métiers du Médico-social - Nouvel article

14 avril 2022

Le Gouvernement a présenté la liste des métiers concernés (à ce jour) par une revalorisation salariale suite aux annonces faites lors de la Conférence tenue par le Premier ministre le 18 février courant.

La liste des professionnels (sous l’autorité de deux membres de la mission IGAS, Messieurs Jean-Philippe VINQUANT et Benjamin FERRAS) a été établie comme suivant :

  • Educateur spécialisé ou technique
  • Encadrant éducatif de nuit (y compris les maîtres et maîtresses de maison, surveillants de nuit qualifiés exerçant les fonctions d’encadrants éducatifs de nuit)
  • Educateur de jeunes enfants, dès lors qu’il intervient dans un établissement ou service médico-social ou social des secteurs mentionnés infra
  • Moniteur éducateur
  • Moniteur d’atelier
  • Chef d’atelier ; responsable ou encadrant technique d’atelier
  • Moniteur d’enseignement ménager
  • Assistant de service social ou assistant social spécialisé
  • Technicien de l’intervention sociale et familiale
  • Psychologue ou neuropsychologue
  • Cadre de service éducatif et social, paramédical ; responsable et coordonnateur de secteur
  • Chef de service éducatif, pédagogique et social, paramédical
  • Mandataire judiciaire ou délégué aux prestations sociales
  • Animateur ou Moniteur exerçant une fonction éducative au bénéfice des personnes vulnérables dans les secteurs mentionnés infra
  • Technicien pour déficients sensoriels (notamment les interprètes en langue des signes, les instructeurs de locomotion, les avéjistes, le codeurs LPC)

Le calendrier de la mise en œuvre concerne les rémunérations dues à compter du mois d’avril 2022.

Celles-ci seront versées dès lors que l’avenant spécifique sera négocié au niveau de la BASS avec une simple prévision au titre des opérations de paye de juin 2022 ; rien n’étant encore arrêté précisément à ce jour.

A défaut, si les instances de négociation ne se prononcent pas en ce sens, une décision unilatérale pourrait pallier à l’absence d’accord mais avec de moindres garanties et de nombreuses procédures d’agréments, toutes autant complexes.

Notre Association veillera sur les prochaines étapes et modalités que le Gouvernement retiendra pour finaliser l’engagement de la revalorisation salariale à hauteur de 183 euros net annoncée via la promulgation de la liste des professionnels supra.

Au regard des enjeux qui concernent la qualité de l’accompagnement des plus vulnérables, notre Association continue bien sûr et comme à l’accoutumée, à affirmer sa volonté de « prendre soin de ceux qui prennent soin… »

 

             Pierre Paul ANTONETTI

Directeur Général